Soudan du Sud : la société civile exige via le mouvement « We’ve had enough » le changement

Un appel à la mobilisation inédit a été lancé au Soudan du Sud, le plus jeune pays africain. 10 ans après son indépendance, la société civile sud-soudanaise a lancé le mouvement “Nous en avons assez” pour inviter le gouvernement à œuvrer pour le changement et sauvegarder la paix dans le pays.

Au Soudan du Sud, la société civile en a assez. La Coalition populaire pour l’action civile (PCCA) du Soudan du Sud a lancé le mouvement “We’ve had enough” traduit en français, “Nous en avons assez”. Une initiative qui appelle le gouvernement à l’action pour le changement 10 ans après l’indépendance du pays. Le représentant du PCCA Rajab Mohandis estime que le pays souffre d’une crise politique insoluble.

La société civile sud-soudanaise a peur que le pays sombre de nouveau dans la guerre. Ses membres projettent un possible effondrement de l’accord de paix de 2018 signé entre le président Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar. En effet, la paix reste fragile au Soudan du Sud et de nombreuses zones du pays restent confrontées à des violences de tous types.

C’est la première fois qu’un mouvement de cette envergure est lancé au Soudan du Sud. Même s’il existe des craintes de répression de la mobilisation des citoyens, le 31 juillet 2021, le PCCA a publié une déclaration de 12 pages qui détaille les domaines prioritaires à prendre en compte pour un changement véritable. Il s’agit du recours à l’éducation, de l’indianisation des institutions religieuses, la nationalisation des rites de passage traditionnels et la promotion de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page