Nigéria: des soupçons de partialité pèsent sur Twitter

Les autorités du pays accusent twitter de censure abusive, la plateforme aurait supprimé un tweet du président Muhammadu Buhari un message dans lequel le président du Nigéria lançait un avertissement aux fouteurs de troubles dans son pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page