Mali : la France annonce le maintien de plus de 2000 soldats de la force Barkhane

La reconfiguration du dispositif français au Sahel commencera « dans les prochaines semaines. Les bases de Kidal, Tessalit et Tombouctou, dans le nord du Mali, seront fermées d’ici à la fin de l’année 2021. L’idée étant de poursuivre le recentrage de l’action militaire française dans la zone des Trois frontières, Mali-Burkina-Niger. À terme, il n’y aura plus que 2 500 à 3 000  soldats français dans la région, contre un peu plus de 5 000 actuellement pour la force Barkhane.

Bouton retour en haut de la page