Burkina Faso : François Compaoré a saisi la Cour européenne des droits de l’Homme

C’est un nouvel épisode de l’affaire François Compaoré. Les avocats du frère cadet de l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré, ont annoncé vendredi 30 juillet 2021, que leur client avait saisi la Cour européenne des droits de l’Homme après la validation de son extradition vers le Burkina Faso par le Conseil d’Etat français. « Afin que les engagements internationaux de la France soient respectés, François Compaoré a d’ores et déjà saisi la Cour européenne des droits de l’Homme afin qu’elle fasse échec à l’extradition envisagée et sanctionne les manquements de la France à le protéger, » ont écrit les avocats dans un communiqué. François Compaoré est sous le coup d’un mandat d’arrêt international dans le cadre de l’enquête judiciaire portant sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo. Directeur de publication de l’hebdomadaire “L’Indépendant”, Norbert Zongo et trois autres personnes avaient été retrouvés morts le 13 décembre 1998. Et son assassinat avait été qualifié de politique. Au moment de son décès, le journaliste enquêtait sur la mort de David Ouédraogo, le chauffeur de François Compaoré.

Bouton retour en haut de la page