Algérie : des peines de prison et Internet coupé pour lutter contre la fraude au baccalauréat

Le ministère de la Justice a annoncé, mercredi 23 juin 2021 dans un communiqué, que 62 individus étaient poursuivis en justice pour fraude aux épreuves du BAC. Selon le communiqué du ministère de la Justice, 28 des 62 personnes poursuivies ont été condamnés à des peines de 6 mois à 3 ans de prison ferme et assorties d’une amende  3731 USD. Tandis que 26 ont été placés en détention et 7 autres ont été placés sous contrôle judiciaire. Les faits attribués aux mis en cause, concernent « le délit de diffusion de sujets d’examens et de corrigés types du BAC par le biais de moyens de communication à distance (les réseaux sociaux [Nldr]) ». Les cas de fraude au baccalauréat sont légion selon le ministère de la Justice. Pour pallier le problème, les autorités algériennes ont également annoncé le blocage des réseaux sociaux et la coupure d’Internet.

Bouton retour en haut de la page