Afrique du Sud : 62 personnes interpellées après de violentes manifestations

La police a déclaré ce dimanche 11 juillet 2021 avoir arrêté 62 personnes dans les provinces de KwaZulu-Natal et du Gauteng, lors des manifestations contre l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma. Selon la porte-parole de la National Joint Operational and Intelligence Structure, Brenda Muridili, la police travaille en étroite collaboration avec leurs services de police locaux respectifs de Métro, à une visibilité accrue et reste en état d’alerte élevé en réponse aux incidents de criminalité opportuniste et aux manifestations violentes dans les deux provinces. Les habitants de la ville natale de l’ancien président Jacob Zuma, le KwaZulu-Natal, ont pillé des magasins, incendié des camions et bloqué des routes. Ils appellent à sa libération. Pour rappel, Jacob Zuma a été condamné à 15 mois de prison le 29 juin 2021, pour outrage à la justice. Après avoir refusé de se présenter à la justice, il a commencé à purger sa peine de prison le 07 juillet 2021.

Bouton retour en haut de la page