Afrique du Sud : 27 personnes interpellées lors des manifestations liées à l’emprisonnement de l’ex-président Jacob Zuma

La police sud-africaine a déclarée 10 juillet 2021, l’arrestation de 27 personnes lors des manifestations violentes liées à l’emprisonnement de l’ancien président Jacob Zuma. Les manifestations ont éclaté dans certaines parties du KwaZulu-Natal, la région d’origine de Zuma, après qu’il se soit rendu aux autorités pour purger une peine de 15 mois de prison pour outrage au tribunal. Le porte-parole de la police régionale, Jay Naicker, a déclaré qu’il n’y avait aucun rapport de blessures ou de décès à la suite des manifestations qui ont exigé la libération immédiate de Zuma. Le Premier ministre du KwaZulu-Natal, Sihle Zikalala, a appelé au calme, notant que les manifestations nuisent à l’économie qui s’affaisse déjà sous le fardeau de la pandémie de COVID-19.

Bouton retour en haut de la page