Mali : la force Barkhane annonce la mort de deux cadres de l’ État islamique

L’état-major des armées françaises a annoncé avoir neutralisé deux cadres de l’organisation État islamique dans le Grand Sahara. Il s’agit de Rhissa al-Sahraoui et Abou Abderrahmane al-Sahraoui, deux activistes des groupes jihadistes.

 Au Mali, la force Barkhane annonce la mort de deux cadres de l’ État islamique dans le Grand Sahara(EIGS). Il s’agit d’Issa Al Sahraoui, coordinateur logistique et financier de l’EIGS, et d’Abou Abderahmane Al Sahraoui, chargé de prononcer des jugements. Cette attaque rapide et précise de la force Barkhane s’est faite en coordination avec l’armée américaine.

Pour le gouvernement malien, cette nouvelle opération entre dans le cadre de la stratégie de la France de cibler les chefs et les cadres des groupes terroristes qui sévissent dans le pays. C’est aussi l’occaion  pour l’armée française de montrer sa détermination à continuer la lutte contre le terrorisme aux côtés du G5 Sahel.

En rappel, après plus de huit ans d’engagement important dans le Sahel,la France a  annoncé la réduction de la présence militaire française au Sahel et la fin de l’opération anti jihadiste Barkhane. Ce retrait va favoriser la mise en place d’un dispositif resserré, recentré sur les opérations de contre-terrorisme et d’accompagnement au combat des armées locales, autour d’une alliance internationale associant des Européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page