A la Une

Guinée : Amnesty International demande la libération de 57 détenus

L’enfermement à caractère politique continue d’alimenter les débats en Afrique, où les crises politiques sont à répétition. Suite à la libération début mai 2021 de 40 détenues depuis les manifestations d’octobre 2020 suite à l’élection présidentielle en Guinée, l’ONG Amnesty International a appelé au respect des droits humains, et de la procédure pénale pour 57 autres, arrêtés dans les mêmes conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page