Gabon : lucratif, le petit commerce de la noix coco est affecté par la fermeture des plages

La vente des noix de coco sur le bord de mer de Libreville est une activité lucrative et très prisée en ce moment de vacances par de petits commerçants. Ces derniers profitent de la saison touristique pour vendre ce produit apprécié des populations qui déferlent sur les lieux, jouxtant les plages pour se détendre, . Seulement, depuis mars 2020, les plages ont été fermées, notamment celle de Léon Mba par le gouvernement avec l’arrivée de la crise sanitaire due au covid-19. Une décision qui n’est pas sans effet sur les revenus des vendeurs de coco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page