Diplomatie : la Guinée équatoriale ferme son ambassade au Royaume-Uni

La Guinée équatoriale fermera sa mission diplomatique à Londres, a annoncé lundi le ministre des Affaires étrangères du pays, après que le Royaume-Uni ait sanctionné la semaine dernière, le vice-président Teodorin Obiang Mangue pour détournement de fonds.

Le gouvernement équato-guinéen a annoncé ce lundi 26 juillet 2021, la fermeture de son ambassade au Royaume-Uni après des sanctions contre Teodorin Obiang Mangue, vice-président de la Guinée équatoriale, et fils du président Teodoro Obiang Nguema. Des sanctions jugées « illégales » par l’Etat équato-guinéen.

 « La première décision que le gouvernement a adopté est de procéder à la fermeture totale de notre mission diplomatique à Londres », a déclaré lundi Simeon Oyono Esono, ministre des Affaires étrangères sur la TVGE, la télévision d’État.   

Teodorin Obiang Mangue, vice-président de Guinée équatoriale, a été sanctionné, ce jeudi, par le gouvernement britannique notamment pour «détournement de fonds publics » et des pots-de-vin lui ayant permis de financer son train de vie somptueux. Ces mesures, qui prévoient un gel des avoirs et des interdictions d’entrée au Royaume-Uni, ont été prises dans le cadre d’un régime de sanctions anticorruption qui avait déjà permis de punir en avril 22 particuliers de six pays différents. 

Selon certains médias britanniques, le vice-président équato-guinéen aurait consacré plus de 500 millions de dollars à l’acquisition de résidences de luxe à travers le monde, d’un jet privé, de voitures et d’objets de collection liés au roi de la musique Pop Michael Jackson.

« Nous n’admettons pas d’ingérence dans les affaires internes de notre pays », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, poursuivant que les sanctions « violent le principe du droit international ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page