Cameroun : les stratégies du gouvernement pour améliorer l’approvisionnement des marchés en vivres

Faciliter l’accès aux produits de première consommation, tel est l’objectif de la Mission de régulation des approvisionnements des produits de grande consommation (Mirap). Présente à la 10ème édition du Salon de l’action gouvernementale (Sago), cette agence à travers des échanges avec les consommateurs, va dresser son action au quotidien pour le bien être de ces derniers.

La 9ème édition du Salon de l’action gouvernementale (SAGO) donne à voir l’action de la Mission de régulation des approvisionnements des produits de grande consommation (MIRAP). L’agence gouvernementale a pour rôle de rendre accessible à bas prix, les aliments produits localement.

La MIRAP, à travers le SAGO, veut accroître sa visibilité. La MIRAP connue pour ses marchés périodiques qui se tiennent mensuellement dans tous les chefs-lieux de départements veut davantage vulgariser ses activités auprès des usagers.

En près d’une décennie de fonctionnement, la MIRAP dresse un bilan élogieux de ses activités, sur la base des témoignages des populations et divers partenaires.

Depuis sa création en 2011, la MIRAP a contribué à lutter contre la vie chère au Cameroun grâce à la régulation des marchés et la sécurité sanitaire. L’agence gouvernementale compte développer une importante chaîne de magasins, témoins à travers le pays. Il en existe déjà dans les villes de Yaoundé et Douala, mais aussi dans les régions du Nord, de l’Extrême-Nord, de l’Adamaoua, de l’Est ou encore du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page