Burkina Faso : fin de la première étape du dialogue politique

L’opposition et la majorité ont discuté sur la situation sécuritaire, la réconciliation nationale et l’organisation des prochaines élections. Les trois de discussions n’ont pas permis de dégager un consensus sur la stratégie à mettre en œuvre pour freiner les attaques des groupes armés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page