JO Tokyo : Entrée en matière mitigée pour les athlètes africains aux Jeux olympiques

À Tokyo, les athlètes africains participent aux jeux olympiques. La compétition a débuté dans la nuit du 23 au 24 juillet. Les sorties des athlètes étaient timides notamment en Volleyball et en Tennis de table. En individuel, le boxeur Camerounais signe la première victoire du pays face à l’Eswatini dans la catégorie des 69 KG.

Tokyo 2020 c’est parti! Belle entrée en matière pour le boxeur camerounais Albert Ayissi Mengue qui s’est qualifié pour les 8e de finale dans la catégorie des 69kg en venant à bout du Swazie Dlamini Thabiso par arrêt de l’arbitre au troisième round. En football féminin, c’est sur une égalité parfaite de quatre buts que se termine la rencontre Zambie – chine avec un triplé de l’attaquante zambienne Banda babra, de quoi donner de l’espoir à cette sélection bien en jambes.

Faire preuve d’habileté, et d’adresse n’auront pas suffit à la pongiste nigériane Olufunke Oshonaike pour s’imposer face à l’américaine LIU Juan. Malheureusement au bout de 5 sets à un, elle s’incline devant un jeu ciblé de l’américaine. Et en volleyball, pas de surprise dans la poule B pour la Tunisie, qui s’incline par trois sets à zéro face au champion en titre, la sélection brésilienne.

Rien n’est perdu pour les athlètes africains en ce début de compétition. A l’affiche ce  dimanche 25 juillet, la boxe messieurs avec l’Algérie – Venezuela dans les 75-81Kg et la Rdc contre le Japon dans la catégorie  57-63kg. En basketball le Nigeria affronte l’Australie au 1er tour et en Football les 16ème de finale se poursuivent avec  la Côte d’Ivoire qui croise le Brésil et l’Algérie qui sera opposé à l’Argentine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page