Afrique : des experts préconisent la télédétection pour préserver les forêts

Ces dernières années, la déforestation en Afrique centrale devient de plus en plus inquiétante selon le Programme GMES & Africa, une initiative conjointe de l’Union Africaine et de l’Union européenne qui fait le suivi et évaluation de l’environnement à partir des données spatiales. Pour aider les autorités à lutter efficacement contre ce phénomène, le programme qui permet aux pays de la sous-région d’exploiter les données spatiales, recommande aux Etats de favoriser le renforcement des capacités des chercheurs dans le domaine de la télédétection pour suivre et évaluer l’exploitation et la préservation des ressources forestières.

Les pays d’Afrique Centrale font désormais recours à la télédétection pour le suivi et évaluation de l’exploitation des ressources naturelles. À travers l’initiative de Surveillance Mondiale pour l’Environnement et la Sécurité en Afrique (GMES – AFRICA), la sous-région exploite des données d’observation de la terre pour aider les autorités à lutter efficacement contre la déforestation. Une initiative qui permet aux Etats de suivre l’ampleur des effets du changement climatique et d’y apporter des réponses appropriées.

Ce programme piloté par l’Agence Gabonaise d’Études et d’Observations Spatiales, mise aussi sur la formation des jeunes et le renforcement des capacités des chercheurs dans divers domaines de télédétection pour la pérennisation du projet. L’objectif selon GMES-Africa est de favoriser l’éclosion des PME africaines dans le domaine spatial et lutter contre le chômage des jeunes.

L’initiative Surveillance Mondiale pour l’Environnement et la Sécurité en Afrique est la cristallisation d’une coopération de longue date entre l’Afrique et l’Europe dans le domaine des sciences et technologies spatiales. En partenariat avec l’Université de Moundou au Tchad, le programme a élaboré un curricula de formation des jeunes africain dans le domaine spatial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page